Les 4e2 écrivent et illustrent un carnet de voyage...

Dans le cadre du projet "Odyssée en Yvelines" avec le théâtre de Sartrouville, les élèves de 4e2 ont participé à l’aventure d’écriture et d’illustration d’un vrai carnet de voyage !

Ce projet comporte plusieurs étapes de créations.

Tout d’abord, les 4e2 ont assisté aux répétitions du spectacle We Just Wanted You To Love Us écrit par Magali MOUGEL et mis en scène par Philippe BARONNET le vendredi 22 décembre au collège. Le metteur en scène s’est entretenu avec la classe sur la préparation du spectacle.

Puis, le vendredi 16 février dernier, ils ont assisté au spectacle final et ont échangé longuement avec les comédiens Clémentine Allain, Pierre Cuq et la régisseuse, Aure Rodenbour à la fin de la pièce.

Les élèves ont adoré la représentation et ont apprécié la manière dont l’auteur traite les grands sujets de l’adolescence à travers le temps.
Comme le dit l’auteur : "Oui, le monde change, les références aussi. Mais l’adolescence n’est-elle pas toujours traversée par les mêmes tumultes et par ce besoin absolu d’être aimé ? "

Voici un lien pour en savoir plus sur la pièce :

C’est donc dans ce cadre que nos chers 4e2 ont rencontré l’auteure Magali MOUGEL
et l’illustrateur Jean-Charles SARRAZIN.
Ensemble, ils ont rédigé et illustré un voyage particulier, le voyage des 4e2... une odyssée pleine d’aventures et de récits d’adolescents !

Les ateliers d’écriture et d’illustration menés ont permis aux élèves de créer et de découvrir leur âme d’artiste.
Magali MOUGEL leur a montré le travail de l’écriture et comment un texte peut être retravaillé maintes et maintes fois ...




Et Jean-Charles SARRAZIN les a initiés aux dessins et aux techniques d’illustrations d’un carnet de voyage.





Après ces ateliers d’écriture et d’illustration de deux fois deux heures, et après avoir travaillé pendant leurs pauses plusieurs fois dans la semaine, les élèves de 4e2 ont remis leurs textes et leurs dessins au théâtre pour la publication de leurs travaux !

Il n’y a plus qu’à attendre !
Bravo à eux !

Mme Morel